Analyser une peinture : L’arbre de vie

L'arbre de vie

La première lecture est celle d’un arbre dénudé. Elle donne immédiatement une sensation de froid, presque instantanément contrariée par le fond contrasté, riche en couleurs essentiellement chaudes.

Ce tableau propose un double paradoxe:

***** le choc des atmosphères :

Avez-vous remarqué que la partie basse est composée de cinq bandes de couleurs chaudes alors que la partie haute est constituée d’un jeu de bleus sombres ?

***** l’inversion des normes.

Conventionnellement, le céleste est associé à la légèreté alors que par opposition la terre représente l’élément lourd.

La « tête » de l’arbre apparemment dénuées de vie est  enveloppée de ténèbres.

Mais au niveau du tronc, mis en valeur par le volume, la vie pétille.

Observez le bien:

L’arbre n’est pas mort, il porte en lui toute l’énergie de la vie.

Ce billet a été posté dans peinture. Tags : , , . Ajouter ce billet en favoris..

2 commentaires (répondre)

  1. une petite visite sur ton site, des couleurs tout en contraste alliant le froid et le chaud et des sculptures que je n’avais pas encore vu. Superbe continues comme çà. J’attends la suite avec impatience et merci pour ton regard sur la nature!

  2. Merci pour ce message. La nature est une source d’inspiration inépuisable pour la création.

Laisser un commentaire :